Le bé­né­fice brut 1 (mar­ge) res­te sta­ble

Evo­lu­ti­on du bé­né­fice brut 1 dans la bou­lan­ge­rie-con­fi­se­rie Le bé­né­fice brut 1 (mar­ge) res­te sta­ble Les mar­ges de la bran­che su­is­se de la bou­lan­ge­rie-con­fi­se­rie sem­blent êt­re sta­bles, du moins si l’on con­sidè­re l’évolution de ces...